Marais de la Presle

Maintenir ouvert le marais de Roussy - travaux N.2000

La restauration du marais est réalisée avec du matériel mécanique adapté à son milieu humide.

Après restauration, le marais redevient ouvert.

Après compostage, la matière exportée sera réutilisée. 

Propriété communale, le site de la Pelouse et du Marais de Roussy, classé espace naturel sensible par le conseil départemental, est géré par le Conservatoire d'espaces naturels Centre-Val de Loire (CEN) est situé à l'intérieur du périmètre NATURA 2000.

Par convention d'une durée de dix ans, signée fin 2014, la commune a délégué au CEN le soin d'assurer une meilleure connaissance du site, d'en assurer la protection, la gestion et de le valoriser. Depuis le début de ce partenariat, outre la réalisation du plan de gestion qui cadre les interventions sur la période 2017-2021, c'est surtout la valorisation qui a été à l'honneur avec seize sorties grand public organisées et deux projets scolaires.

Le marais fait peau neuve.

Désormais, la gestion prend véritablement son essor avec un marais qui est en train de faire peau neuve. Les marais alcalins comme celui de Saint-Georges-Sur-Arnon sont aujourd'hui rares en région Centre-Val de Loire.

Les espèces de la faune et de la flore qu'ils abritent sont en voie de disparation et ont de fortes exigences écologiques. Ces éléments font que la préservation de ce type de milieu constitue un enjeu prioritaire (NATURA 2000).

En l'absence d'entretien, la tendance naturelle du marais est de s'embroussailler et ce phénomène s'accentue avec le déficit hydrique.

Pour maintenir ce milieu ouvert et favoriser le développement des espèces remarquables, l'entretien d'un premier secteur de plus de 2 ha vient d'être réalisé par Cirade Environnement, une entreprise orléanaise spécialisée en génie écologique. Pendant une semaine, elle a procédé, avec des engins adaptés et respectueux de ce milieu humide, à des travaux de broyage et de bûcheronnage (saulaie) avec exportation de la matière en dehors de la zone de travaux.

Après une année de compostage, cette matière, disposée en tas et à proximité, pourra être réutilisée soit pour la paillage des plantations communales ou pour une exploitation agricole voir de maraîchage.

La deuxième phase d'entretien mécanique du marais est actuellement programmée à l'été 2021, des travaux dont les dépenses sont supportées par l'Europe et la région Centre-Val de Loire.